[Rapport] Le livre runique

    Partagez
    avatar
    Eldrid Forgerage

    Messages : 168
    Date d'inscription : 25/02/2017

    Fiche clanique
    Famille : Forgerage
    Classe : Belliciste
    Dalion : 0

    [Rapport] Le livre runique

    Message par Eldrid Forgerage le Lun 5 Juin - 10:59


    Le livre runique



    Lieu : Vardemald.
    Date : Le 04/06/37
    Membres présents :
    - Hildana Forgerage
    - Eldrid Forgerage
    - Baethril Cornefer
    - Harvi Forge-doré
    - Thargorn Démon-de-fer


    Suite au contrat d'une lettre anomyme.


    Ô Thane,


    L'un de nos espions nous a affirmé que des choses louches se tramaient à Vardemald, et qu'il fallait immédiatement enquêter pour lever un voile de vérité. Depuis que nous nous sommes ouvert au monde, laissant notre vallée libre d'accès aux étrangers, les problèmes empirent de mois en mois. Vardemald, notre cité si prospère au pied des montagnes devient la nuit un véritable coupe-gorge, identique à tous les autres bourgs humains... La milice urbaine de compte plus les bagarres, les meurtres et les dérives qui touchent notre propre peuple, frappé par cette vague de criminalité. C'est donc de nuit que j'ai demandé à ce qu'on me retrouve, devant la forge du maître Brossétain. Sa boutique donne en effet une vue imprenable sur l'auberge de la Tête-de-bélier, endroit qui me semble tout indiqué pour qu'ait lieu la rencontre entre un étrange nain vêtu d'un manteau noir et de ses complices.

    L'espion m'a dit que cet étranger devait apporter une relique avec lui, qui à son tour devait tomber entre les mains d'un groupe sévissant dans les mauvais quartiers de Vardemald. L'objectif était d'observer cette transaction, de suivre les gaillards jusqu'à leur repaire et de mettre la main sur ce grimoire. Et si possible, sur le chef de la bande. Pour ce faire, j'ai envoyé notre groupe dans la taverne, afin d'en apprendre un peu plus. D'après le bref rapport que j'ai obtenu, cela ne s'est pas déroulé comme je l'aurai espéré... Une baston générale a éclaté dans l'auberge. Une idée de tes nains, semble t-il, Thane, pour permettre une diversion et empêcher la transaction. Car le nain en noir était bien présent, échangeant sa relique contre une bourse d'or offerte par trois larrons aux tatouages incertains. Il s'agit sans doute de ce groupe de bandits, celui qu'on nomme dans le coin "Les Eclair-de-feu". Ce dernier réalise pas mal de dégâts dans les bas-quartiers, font peur aux marchands et n'hésitent pas à s'attaquer aux plus démunis pour s'en mettre plein les fouilles. Cette situation ne peut plus durer, Thane.

    Au milieu de la bagarre, qui a été enflammé par Harvi, les trois suspects se sont empressé de se sauver hors de l'auberge avec le précieux butin. L'un d'entre eux fut frappé par l'étranger qui vint avec mon groupe, l'empêchant ainsi de sortir. Sur les deux autres qui fuirent vers l'extérieur, l'un fut stopper par Hildana, mais le dernier puis s'enfuir avec la relique entre les mains, bien ficelée autour d'une toile de soie. Il prit la direction du vieux quai, au nord de Vardemald, celui qui mène près d'un étang abandonné... Pendant ce temps, dans l'auberge, Baethril se chargea du nain encapuchonné et s'afféra à lui tirer les vers du nez pour en apprendre plus sur cette mystérieuse transaction. Il ne fallut pas longtemps pour découvrir que le nain en manteau noir était un Sombrefer, marchand de surcroît, et qu'il avait été payé par la bande d'affreux en échange d'un livre runique d'Ombreforge ! Cela ne présageait rien de bon...

    Sitôt la baston de bar terminée, et dans le sang, la nouvelle recrue s'empressa de suivre Hildana, qui, d'elle-même, s'était mise en tête de rattraper le fuyard à la relique en passant par les toits de la cité. Il faut dire que Vardemald est un vaste bourg où les ruelles se croisent et se recroisent, et il est facile de si perdre si l'on ne connaît pas la ville. Le troisième larron fuyait vers le nord, et il fut simple de deviner sa destination. Bientôt, il s'engagea dans les mauvais quartiers, où les bicoques en bois et la pauvreté du clan se mêlaient pour y offrir un triste spectacle. On voit souvent les bons coté de notre clan. Sa force, sa gloire et nos Héros qui veillent sur nous. Mais on parle bien peu de ceux qui ont échoué à suivre nos traditions, vivant dans la crasse, oubliés et à qui on relègue nos sales boulots. Ils n'ont que ce qu'ils méritent diraient certains Anciens, mais cette situation forge, dans la rage, des groupes de bandits locaux et les réfugiés qui viennent d'autres vallées n'arrangent pas la situation. Ils s'entassent à Vardemald, se croyant à l'abri, mais créant plus de problèmes en vérité. Il faut trouver une solution à cette épine qui empoisonne Thrakan'raz, mon Thane.

    Ils arrivèrent finalement près des vieux quais, qui autrefois étaient un petit port marchand. Aujourd'hui, ce n'est qu'une zone de pêche et de transport dans laquelle vient se perdre quelques barques et gondoles trouées. Sur place, Hildana et Thargorn découvrirent quelques personnages aux abords des pontons, dont deux grands gaillards qui semblèrent proche des ogres... mais en plus petits. Dans l'action, votre nièce fit trébucher le fuyard rattrapé par des raccourcis, et qui envoya par mégarde le grimoire aux pieds d'un sinistre nain à barbe grise... A ses cotés se tenait un robuste nain tatoué d'éclairs et un gobelin qui, déjà, poussait sa barque pour filer à l'autre bout de l'étang ! Quelle lâcheté et sournoiserie a conduit ce gobelin dans notre vallée ?... Cela ne m'étonne même pas, avec nos récentes découvertes à Hautevue et dans les bois de Rochepin.

    Un conflit s'engagea aussitôt, les brutes épaisses cognant notre groupe, qui fut bientôt épaulé par Cornefer et Forge-doré qui arrièrent en renfort. Rapidement, nous avons pris le dessus, mais le nain ayant récupéré la relique fuit vers une maison voisine, s'enfermant à l'intérieur. Pendant ce temps, vos soldats écrasèrent sans mal la malheureuse bande, sans créer de morts. Il y a aura de nombreux blessés à faire interroger et emprisonner par la garde urbaine. Dans la foulée, notre groupe d'intervention commença à enfoncer la porte, ce qu'il firent après de nombreux coups d'épaules et de bottes. Pénétrant dans la maison, ils découvrir avec stupeur que cette dernière était vide ! Suspectant un passage dérobé, les nains fouillèrent la maison, mais c'est Démon-de-fer qui découvrit une trappe secrète en soulevant un tapis. La poursuite s'engagea alors, coursant ce qui semble être le chef de cette bande pathétique. Après de longues minutes, ils débouchèrent sur d'anciennes ruines abandonnées. Je crois qu'il s'agit du barrage d'Orïn, un projet vieux de plusieurs siècles mais qui n'a jamais été achevé par notre Ancêtre, par manque de fonds et de temps. Depuis, la nature a repris le contrôle des ruines, mais des brigands et des contrebandiers doivent s'en servir pour mener leurs affaires louches.

    Bientôt, ils rattrapèrent le nain en robe mauve, ce dernier envoyant même une boule de feu sur ses poursuivants ! Un sorcier, visiblement, et lâche avec ça. A la fin, vos soldats le coincèrent au bord d'un précipice et un combat éclata pour mettre hors d'état de nuire ce nain roublard... qui manqua de tomber, et de faire tomber, la nouvelle recrue dans la vide ! Au final, ce chien errant fut capturé et il sera amené à vos pieds pour que la justice du clan s'abatte sur sa personne... Dans la foulée, Hildana récupéra le grimoire aux runes d'Ombreforge et tous rentrèrent à Vardemald, avec le nouveau prisonnier, pour me faire le rapport.



    Conclusion :
    - Nous avons arrêté, avec l'aide de la milice urbaine, trois voyous (un dans la taverne)et une grosse brute semi-ogre. Je note que la seconde créature est morte peu après, de ses blessures, et que l'un des sbires des Eclair-de-feu s'est fait la malle à Vardemald. Il faudra le retrouver, mais j'ai comme l'impression que nous n'avons encore finit d'entendre parler de cette organisation criminelle. Comme si nous manquions d'ennemis, voilà que notre clan héberge des rats...

    - Le Sombrefer qui a amené le Livre Runique est également derrière les barreaux, mais je relève une chose... La relique d'Ombreforge était une fausse. Ce livre ne portait aucunes runes, en dehors de quelques pages blanches et des recettes culinaires des Steppes Ardentes ! Ce marchand à la peau-de-suie avait décidé de rouler les bandits, avant de disparaître à son tour. Je ne sais quoi en penser...

    - Le chef-sorcier de ce groupe est en chemin pour Thorymdir, mon Thane, sous bonne garde, et il sera jeté à tes pieds lors des prochaines doléances du peuple pour que justice soit faite. Je suis certaine qu'il a de nombreuses choses à nous avouer...

      La date/heure actuelle est Mer 28 Juin - 14:12