Hjoldyr Main d'Ours, 3éme Dynastie Corneguerre

    Partagez
    avatar
    Hjoldyr

    Messages : 21
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Fiche clanique
    Famille : Corneguerre
    Classe : Eclaireur
    Dalion :

    Hjoldyr Main d'Ours, 3éme Dynastie Corneguerre

    Message par Hjoldyr le Ven 28 Juil - 3:50

    ~ Hjoldyr dit Main d'Ours ~

    Prénom : Hjoldyr.
    Nom : Corneguerre.
    Âge : 62 ans.
    Origine : Hameau Corneguerre, Vallée de Thrakan'raz
    Lieu de résidence : Hameau Corneguerre.

    Classe au sein du Clan : Eclaireur.
    Grade : Recrue.
    Mois d'entrée dans l'armée du Clan Forgerage :07/2017

    Famille du personnage : 3éme dynastie Corneguerre.
    -Mjoldyr Corneguerre (Ancêtre) décédé
    -Arnulf Corneguerre (Oncle)
    -Rhulf Corneguerre (Cousin) décédé
    -Bryjilda Corneguerre (Cousine)
    -Ogmald Corneguerre (Aïeul)

    Description du personnage :

    De ce qu'on en sait, Main d'Ours est très attaché aux traditions du clan et se montre rigoureusement pieux, Hjoldyr participe avec intérêt aux rites et aux cérémonies qui se déroulent dans la forêt de Rochepin.
    Son quotidien est assidûment rempli, il se rend utile aux fermes le matin jusqu'au déjeuner. Rassasié, Main d'Ours se rend ensuite auprès des bêtes les nourrir puis se met au travail du bois, nécessaire à l'entretien du hameau familial. Les travaux finis, il rejoint la lisière afin de parfaire le dressage de son compagnon Hegnir.

    Opiniâtre par nature, il aime réussir ce qu'il entreprend et le faire avec régularité, bien évidement sans tricher. La tromperie est quelque chose qu'il abhorre et la condamnera avec véhémence. Pour lui le mensonge n'est pas envisageable, la vérité doit l'emporter même si cela peut causer du tort à son entourage. Il dénoncera toujours les actions qu'il considère comme incompatible avec son éthique et l'honneur.

    En dehors des traits en commun avec le reste de sa famille, Hjoldyr est une personne curieuse qui aime se rendre en à Vardemald pour se mélanger aux commerçants et aux voyageurs. Son attrait pour le nouveau monde le fait parfois douter concernant les croyances du Culte mais cela n'a jamais remis en cause sa doctrine, lui pour qui, l'héritage de ses ancêtres se trouve être ce qu'il y a de plus précieux.

    Main d'Ours apprécie retrouver ses amis à la taverne Tête-de-Bélier pour partager ses idées autours d'une pinte. Il arrive qu'il y soit reconnu pour ses positions douteuses concernant les Héritiers d'Ysgaroth après avoir témoigné en faveur d'une entente toutefois en blâmant toujours les actes violents commis par ceux-ci.

    Histoire :

    Devenir Forgerage

    En chemin vers Thorymdir a écrit:Une meute de loups en maraude, de toute évidence en quête de nourriture avait rendu le sentier hasardeux pour quiconque aurait l'audace d'entreprendre un trajet vers la cite Forgerage. Prudent, Hjoldyr ne se risquerait pas à être blesser juste avant son entrevu avec le Thane, se lancer à la rencontre des crocs de Hautevue serait insensé et irréfléchi.

    Garder par la raison, le Corneguerre n'avait nuls autres choix que de guetter le départ de la meute et c'est une fois que la nuit eue étendue son voile sombre sur la vallée qu'il pu enfin se mettre en marche vers Thorymdir.

    Sans encombres, la route fut plaisante jusqu'aux pieds des montagnes. Il était encore tôt et le Thane l'avait convoqué pour six heures. Hjoldyr fit halte aux écuries et avec son charisme naturel réussit à négocier un espace ainsi qu'une ration pour Hegnir en échange de son aide pour tondre les mouflons.

    La pension fut assurée pour son compagnon mais il ne convenait pas de négliger l'entrainement, le meilleur chemin pour s'endurcir. Suivi par Hegnir, les deux comparses se mirent en quête d'un chêne. Afin d'endurcir ses poings, Hjoldyr frappait le bois jusqu'à faire éclater la solide écorce de l'arbre centenaire. En même temps que la couche protectrice cédait sous les coups, la peau de ses phalanges se brisait elle aussi à la suite des impacts flanqués par le nain.
    De son côté, l'ours n'était pas d'humeur à l’exercice, plus haut un nid d'abeille réveillé par les secousses a attiré son attention et attisa sa gourmandise au plus haut point. Agacé par les braillements d'Hegnir et pousser par le défi que représente l'ascension du chêne, Main d'Ours, met son acolyte à contribution afin d'atteindre une meilleure prise dans l'intention de grimper.

    Branches après branches Hjoldyr parvient non sans quelques difficultés à gravir le chêne jusqu'au nid visé, à quelques mètres de distance. Debout, la tête dans les feuilles, il adopte une position qui lui garantie une bonne stabilité avant de bander son arc, une flèche entre les doigts. Attentif aux bruissement des feuilles, le vent vient perturber sa visée l'espace d'un instant. Le souffle d'Avi s'apaise paisiblement lorsque la flèche traverse la brise jusqu'à atteindre le bras de cire qui retient le nectar sucré.

    Hegnir n'en est pas à son coup d'essai avec les dards volants. Il sait que pour assouvir son caprice il doit être patient, lorsque le nid vient s'écraser il est déjà bien loin. L'essaim est furieux, une horde de lilliputiens couverts de pointes acides guidée par une seule pulsion, l'attaque.
    L'armée volante s'est dissipée et la friandise s'offre à lui mais cela ne l'empêche pas de contenir sa distance et d'observer la descente de l'animal barbu avec lequel il entretient une entente fructueuse. L'ours salive déjà de déguster le miel mais pas encore. Il faut emporter l'emporter plus loin. Lorsque l'essaim reviendra et il reviendra, il ne vaudrait mieux pas qu'il trouve quelque chose en train de manger ses provisions. La capitale retrouvée, ils pouvaient profiter de leur trésor sucré tandis que la place s'éveillait au rythme imposé par la voie de la guerre.




    Une place de Prétendant a écrit:De loin on pouvait apercevoir la mine exténuée qu'affichait les traits de son front, manifestement accrue par la charge velue soutenue sur ses épaules. Même morte la proie refusait de lui faciliter la tâche.

    En tanneur habile, Hjoldyr aura constitué une parure avec la fourrure et la gueule de l'animal, comme le font bon nombre d'autres Corneguerre avec les peaux de loups et d'ours.

    La chasse eue des allures de roupillon. En effet, non-loin une carcasse de cerf faisandait au soleil tandis que les insectes qui gravitent n'attendent que les premiers signes de décomposition pour pouvoir y loger leurs œufs. Le cadavre avait encore de quoi satisfaire un festin et les nombreuses traces de crocs visibles ne laissèrent aucun doutes sur le coupable.

    Un peu plus tôt l'affrontement entre un alpha et un vieux cervidé avait agité la faune, hiboux et écureuils furent contraint de déserter les environs lorsque les puissantes mâchoires se sont misent à claquées.

    Accablé sous le poids de ses bois, le cerf ne manqua pas de fierté. Dresser sur une souche, le regard du mâle était catégorique, il tiendrait. Malgré toute la volonté et la force que le cervidé pu mettre dans ses assauts il ne parvint pas à le blessé, ni même à l'atteindre. Le laissant s'épuiser dans des ruades inutiles, l'alpha n'eu qu'à attendre afin de porter le coup fatal.
    Sans se faire attendre et à l'aide de trois coups de dents il dirigea sa gueule à la recherche du foie encore tiède. Ce n'est seulement qu'après avoir dévorer les poumons et une partie de l'intestin qu'il s'estima repu. Par la suite l'alpha se sera entiché d'un bosquet ensoleillé en vue d'y faire un somme.

    Les loups ne sont pas connus pour laisser des déchets, bien au contraire ils se nourrissent autant de la viande que des os de leurs proies. Bientôt d'autres membres de la meute ne tardèrent pas à venir prendre une part du butin, déchiquetant cette fois-ci le cadavre n'en laissant qu'un ensemble décharné.

    De son côté Hjoldyr patientait dans un buisson de fleurs odorantes afin de masquer son odeur. Il vit passer les carnassiers de la meute au nombre de trois, puis les femelles, deux par deux. Il n'attendait qu'une chose, que les plus jeunes chasseurs se présentent. Ce qui ne tarda pas de se faire car depuis sa cachette florale se profila une forme lupine, plus petite que celles des autres fauves. Craintive, l'ombre s'approchait à petits pas jusqu'à enfin atteindre la carcasse et s'en nourrir. Quiète. Le Corneguerre n'avait plus qu'à libérer la flèche dans sa direction. Ce qu'il fit, sans la moindre hésitation.



    Dernière édition par Hjoldyr le Lun 14 Aoû - 2:28, édité 10 fois
    avatar
    Hjoldyr

    Messages : 21
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Fiche clanique
    Famille : Corneguerre
    Classe : Eclaireur
    Dalion :

    Re: Hjoldyr Main d'Ours, 3éme Dynastie Corneguerre

    Message par Hjoldyr le Sam 29 Juil - 1:01


    -
    Les Premiers-Nés d'Avi

    Lorsqu'un Corneguerre parvient à réaliser une prouesse digne du Culte, non seulement il accède au rang de héros Forgerage pour le clan mais aussi à la dignité de Fils d'Avi aux yeux de sa famille. Cette distinction n'a rien d'officielle mais elle est auréolée d'une extrême considération auprès de ceux qui appartiennent aux Corneguerre. Au-delà d'un prestige familial considérable s'ensuit un long cérémonial bercés d'interminables logorrhées qui vise à doter l'héroïque parent du "Souffle d'Avi", source mystique et symbolique de la force créatrice de la Mère des racines du monde. Infuser du pouvoir d'Avi, sa descendance fondera les bases d'une nouvelle dynastie, sauvegardant ainsi les attributs du héros. De cette façon, se transmet et se propage la Voie du Corneguerre ,selon la volonté de notre Mère Sauvage.

    Il arrive parfois que même le plus renommé des enfants d'Avi refuse sa toute-puissance. Choisir de ne pas recevoir l'onction de la Gardienne des Contrées est un acte lourd de sens, lorsque qu'un héros Corneguerre prend ce chemin il abandonne tout ce qui le constitue, son nom est frappé par le silence éternel tandis que ses faits d'armes succombent à l'oubli. Les haches qu'il brandissait comme ses armures serviront d'offrandes en faveur de l'Ancêtre de la terre. Alors, seulement après avoir sacrifié son existence, l'ancêtre abdique sa personnalité en faveur de l'incarnation du Corneguerre. Désormais il ne fait plus partie d'aucune dynastie Corneguerre, il est le Corneguerre.

    En dehors de cette singulière et rarissime pratique, il existe, à l'intérieur même de cette famille, une caste de guerriers ayant adoptés les traits du Corneguerre pour lequel ils vouent un culte presque sectaire et qui ne répondent qu'au nom de Maraudeur en hommage à ce guerrier dénué de nom. Tous les succès qu'ils pourraient remporter ne le serait pour la gloire d'une vie mortelle, mais celui de l'éternel héritage Corneguerre et dans le but d'éprouver leur témérité ils ne se battent que recouverts de peintures tribales et vêtus de peaux de bêtes. L'on confie au patriarche le soin de veiller sur les pages qui réveillent le souvenir de ces nains audacieux qui ont choisi d'abandonner leurs noms et leurs exploits au profit de la famille. Les textes sacrés évoquant les légendes du Corneguerre sont conservés dans un codex que l'on désigne comme étant sa Saga.


    Dernière édition par Hjoldyr le Sam 29 Juil - 22:58, édité 3 fois
    avatar
    Hjoldyr

    Messages : 21
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Fiche clanique
    Famille : Corneguerre
    Classe : Eclaireur
    Dalion :

    Re: Hjoldyr Main d'Ours, 3éme Dynastie Corneguerre

    Message par Hjoldyr le Sam 29 Juil - 4:06


    -
    Le Sentier du Maraudeur

    Discrets de nature, les Corneguerre n'ont pas pour habitudes de se mêler aux différents habitants de la vallée plus que ne le nécessite les besoins du hameau. Rare sont ceux qui entretiennent des contacts affectueux avec le reste du clan hormis les plus jeunes trop enthousiaste à l'idée de découvrir les terres alentours. S'ils vivent en retrait, réservés vis à vis des autres Forgerage il va sans dire que ceux qui empruntent le chemin du Maraudeur n’opèrent aucune liaison avec ceux qui n'appartiennent pas à la famille.

    Ces guerriers ont choisis de vivre sans le moindre confort, même la plus rudimentaire des cabanes est un crachat au visage du Corneguerre. Ils ne vivent sous aucun toit et sur nulle paillasse et cela par tous les temps, à l'affût de la moindre impulsion d'Avi, qu'elle fertilise la terre de ses larmes ou bien que son souffle balai les montagnes, les maraudeurs ne reviennent au hameau que lorsque son hivernale tristesse paralyse toute chaleur dans la vallée. Fidèles envers leurs croyances, ils ne s'y rendent que dans le but d'accomplir un rite spécifique à leur condition.

    Comme le Corneguerre en son temps, les maraudeurs rejoignent les galeries creusées, connues uniquement de la famille et du Thane, dans l'intention d'hiberner. Pour ce faire ceux-ci mâchouilles un mélange constitué de baies narcotiques et plantes relativement toxiques pour déclencher l'engourdissement des membres et doucement sombrer dans une profonde léthargie. Tandis que l'hiver suit son cours, les fanatiques du Corneguerre restent là, apathique et immobile. Tantôt nourris comme des bébés, parfois approvisionnés en bière, choyés par leurs frères qui portent un regard bienveillant envers leurs cousins devenus anonymes. Y a-t-il plus noble cause que celle qui consiste à se consacrer à sa famille, à cette question assurément, un Corneguerre répondrait qu'il n'en existe aucune.

    S'ils ne combattent pas pour le Thane, ces sauvages le font s'il s'agit de protéger la vallée d'une menace imminente, lorsqu'une bataille se déroule sur le sol de Thrakan'raz, Ceux qui suivent le sentier déclenchent alors une charge furieuse à travers la plaine. Ils inondent des collines et des bois en aboyant, équipés d'armes primitives la violence des coups portés compense largement la mauvaise factures de leurs tranchants et une fois que la victoire se profile en faveur du clan, disparaissent aussitôt sans que personne ne puisse reconnaître une quelconque bannière. Pour autant la légende des Maraudeurs Corneguerre a du mal à résister depuis que le clan s'est ouvert à Azeroth et que dans le même temps sa jeunesse rêve à de trépidantes aventures aux confins du monde.

    L'entendez vous ? L'appel sauvage de la vallée !


    Dernière édition par Hjoldyr le Lun 31 Juil - 20:09, édité 1 fois
    avatar
    Hjoldyr

    Messages : 21
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Fiche clanique
    Famille : Corneguerre
    Classe : Eclaireur
    Dalion :

    Re: Hjoldyr Main d'Ours, 3éme Dynastie Corneguerre

    Message par Hjoldyr le Dim 30 Juil - 18:32

    ~ Œil vif / Celui qui entend ~

    Prénom : Mjoldyr.
    Nom : Corneguerre.
    Âge : Décédé.
    Origine : Hameau Corneguerre.
    Lieu de résidence : Catacombes de Grakazum.
    Classe au sein du Clan : Maître des Bêtes.
    Grade : Ancêtre
    Famille du personnage : 3éme dynastie Corneguerre.

    Héros d'un temps aujourd'hui révolu, Mjoldyr fut le fondateur de la 3éme dynastie Corneguerre après avoir vaincu le crocilisque géant qui terrorisait les bourgades familiales appartenant au Clan Forgerage, autours du Lac d'Orïn. L'on raconte que la bête était si grande qu'elle pouvait engloutir les buffles Cornegrise d'un seul claquement de mâchoire, que ses yeux étaient plus gros que des poings ou encore qu'il dépassait de plus de trois pieds les sanglicornes de la vallée.

    Celui que l'on nomme le Grand Carnassier se trouva être l'adversaire le plus redoutable qu'Oeil-vif n'ait jamais eut a affronter de son vécu, le combat dura une éternité. Aucun de ses coups ne parvinrent à atteindre sa cible, chacune de ses charges virent son élan se briser contre les torrents d'eau, que les ruades furieuses de l'animal déclenchaient au devant du nain qui cherche à le pourfendre. Ils se battirent ainsi pendant des jours jusqu'à ce que les opposants s'épuisent, de cette façon le lac retrouva sa sérénité coutumière avec au centre les deux silhouettes flottantes.
    Incapable de faire le moindre mouvement, Mjoldyr et le Grand Carnassier s'étaient résignés. Les heures passèrent et ni le nain ni l'animale n'abaissèrent leurs regards, le premier qui défaillirait montrerait alors un signe de faiblesse qui lui serait mortel.

    Tout-puissant, le Tyran d'Orïn jaugeait non seulement l'endurance mais aussi de quelle trempe était fait le cyclope barbu qu'il affrontait. Pour la fourbe créature la victoire était toute proche. Malhonnête, il n'était pas aussi affaiblis qu'il voulait bien le faire paraître et un seul bond, un dernier, suffirait à en finir et en un instant l'animal plongea sur sa proie. Le nain avait disparue et pourtant le Grand Carnassier ne bougea pas une griffe, quelque chose semblait le retenir sur place. Exorbités, grouillant de globules rouges, ses yeux furent soumis à une pression surnaturelle, Mjoldyr avait réussit à contenir la large gueule de l'animal avant qu'il ne l'avale. Le son que produisit la chair et les muscles en se déchirant précéda l’inespéré craquement qui tua le crocilisque sur le coup, lui aussi dissimulait sa force restante. Tenace et courageux, c'est de cette façon que Mjoldyr Corneguerre devint un héros du clan Forgerage et le fondateur d'une illustre dynastie familiale, il y a pratiquement six siècles.


    ~ Le Grand Carnassier ~
    avatar
    Hjoldyr

    Messages : 21
    Date d'inscription : 24/07/2017

    Fiche clanique
    Famille : Corneguerre
    Classe : Eclaireur
    Dalion :

    Re: Hjoldyr Main d'Ours, 3éme Dynastie Corneguerre

    Message par Hjoldyr le Mer 2 Aoû - 20:11


    -
    Ascendances Familiales



    ~ Maraudeur Corneguerre ~
    Prénom : Effacé.
    Nom : Corneguerre.
    Âge : Effacé.
    Origine : Hameau Corneguerre.
    Lieu de résidence : Vallée de Thrakan'raz.
    Classe au sein du Clan : Berserker
    Famille du personnage : Corneguerre.

    Les seules traces qui restent de ce nain sont consignées dans la Saga du Corneguerre.


    ~ L’Énigmatique ~
    Prénom : Arnulf.
    Nom : Corneguerre.
    Âge : 211 ans.
    Origine : Hameau Corneguerre.
    Lieu de résidence : Thorymdir, Vallée de Thrakan'raz.
    Classe au sein du Clan : Gardien du Culte.
    Famille du personnage : 2éme Dynastie Corneguerre.

    L’Énigmatique Arnulf est de loin le Corneguerre le plus aguerri de sa génération après le Patriarche lui-même. Tout jeune, il a vécu l'ascension d'Arnskar au rang de Thane et s'est battu à ses côtés lors du siège de Thorymdir par la Horde durant la Deuxième Guerre. Immanquablement loyal envers son clan, Arnulf se porte volontaire parmi les guerriers qui seront envoyés vers Lordaeron lors de la Troisième Guerre et n'en reviendra que sept ans plus tard changé à jamais. Devenu sinistre, le corneguerre ne rêvait plus que de vengeance et trouvera l'occasion de l'exprimer sous les ordres d'Hagen Forgerage et au moment de la guerre contre les réprouvés. Vétéran des Îles Brisées, Arnulf fait désormais preuve d'une grande sérénité sous son air lugubre.



    ~ L'Hirsute ~
    Prénom : Rhulf.
    Nom : Corneguerre.
    Âge : Décédé à l'âge de 58 ans.
    Origine : Hameau Corneguerre.
    Lieu de résidence : Catacombes de Grakazum.
    Classe au sein du Clan : Éclaireur.
    Famille du personnage : 2éme Dynastie Corneguerre.

    Dernier Corneguerre de la seconde dynastie en âge de se battre, Rhulf était un garçon tout désigné pour accomplir de grandes prouesses mais il arrive parfois que le destin se montre ironique et n'en décide autrement. Victime malheureuse d'un antique artefact connu sous le nom de "cube" capable de s'accaparer l'esprit des vivants. Rhulf fut contraint de s'attaquer à un village Barbe-gloire. Les circonstances exactes de sa mort restent floues et seules quelques rares Forgerage sont au courant.


    ~ Tape-dur / Sœur-Ours ~
    Prénom : Bryjilda.
    Nom : Corneguerre.
    Âge : 91 ans.
    Origine : Hameau Corneguerre.
    Lieu de résidence : Vardemald, Vallée de Thrakan'raz
    Classe au sein du Clan : Artisan potière.
    Famille du personnage : 2éme Dynastie Corneguerre.

    D'allure fringante, Byjilda ne manque pas de caractère. Son élégante coiffure et de nombreux bijoux de bronze cachent un comportement acariâtre qui décourage le plus fleur-bleue de ses amants. Égocentrique, son avidité n'a d'égale que le narcissisme dont elle fait preuve à longueur de temps et se targue de confectionner les plus beaux ornements de tout Khaz Modan. Sœur-ours est l'une des rares Corneguerre a avoir quittés le hameau familial pour adopter le train de vie bourgeois de Vardemald, elle y possède une modeste boutique de poteries décoratives.


    ~ Le Vénérable Patriarche / Fils de nos Pères ~
    Prénom : Ogmald.
    Nom : Corneguerre.
    Âge : 336 ans.
    Origine : Hameau Corneguerre.
    Lieu de résidence : Vardemald, Vallée de Thrakan'raz
    Classe au sein du Clan : Artisan potière.
    Famille du personnage : 3éme Dynastie Corneguerre.

    Bien qu'il n'était encore qu'un bébé braillard, Ogmald est le dernier Corneguerre a avoir connu Mjoldyr Œil-vif de son vivant et aurait reçu en héritage, de sa part, la lance utilisée pour vaincre le Grand Carnassier. Montagnard chevronné dans sa jeunesse, le doyen connait tous les sentiers secrets entretenus par sa famille depuis des lustres et il s'en fait le gardien. C'est à lui que revient la charge de transmettre la tradition, héritage dynastique, aux plus jeunes. De tous les Corneguerre, il est assurément le plus sage mais aussi le plus rigoriste, inflexible dans ses décisions et raisonné dans son jugement. Ogmald, Fils de nos Pères, remplit scrupuleusement son devoir de patriarche auprès des siens sans jamais rien faire paraître de ses sentiments. 

    Contenu sponsorisé

    Re: Hjoldyr Main d'Ours, 3éme Dynastie Corneguerre

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 15 Oct - 13:09