Des troubles dans la vallée

    Partagez
    avatar
    Arnskar Forgerage

    Messages : 253
    Date d'inscription : 26/02/2017

    Fiche clanique
    Famille : Forgerage
    Classe : Seigneur de la montagne
    Dalion : 0

    Des troubles dans la vallée

    Message par Arnskar Forgerage le Mer 15 Mar - 0:01

    C'est dans le Hall du Thane, sous une pile de grimoires et de parchemins en tout genre, que se trouvent les écrits d'un protecteur chargé d'enquêter sur différents problèmes qui touchent les habitants de Thrakran'raz depuis quelques mois.

    Journal du protecteur Barbe-Fumante :
    Au sixième jour du troisième mois de l'An 37,

    Voilà un mois que je sillonne les routes de la vallée à la rencontre des différentes familles installées dans la multitude de fermes regroupées en hameaux. Ma mission consiste à enquêter pour le compte du thane sur ce qui pourrait déclencher autant de problèmes sur nos terres.

    Ma première destination fut le Domaine Piochargent, à l'ouest de Valdemard, qui signalait d'étranges activités depuis quelques semaines. En effet les Troggs de cette région, regroupés en trois tribus, semblent particulièrement agressifs et beaucoup plus vicieux depuis quelques temps et sèment des troubles dans les excavations minières de ce bon vieux Piochargent. Je suis arrivé à son paillasson un soir, peu avant que le soleil se couche, j'ai pris le temps de boire un hydromel et de manger un fromage (la route depuis Valdemard étant longue et sinueuse, tâcher de indiquer au thane d'envoyer un ingénieur sur cette route). C'est ainsi que le vieux mineur me parla de ses soucis, il me conta les attaques des Troggs, les vols et les soudaines et étranges manifestations d'intelligence voire de vice chez eux. Un phénomène tout à fait anormal chez ces créatures abjectes n'ayant, d'habitude, qu'assez d'esprit pour manger et se reproduire. Piochargent a suggéré l'arrivée d'un nouveau chef chez les Troggs, plus fort et plus intelligent que les précédents, il a peut-être raison, pour ma part j'en avais terminé aux mines, le rapport était fait, le témoignage prit et ma seconde destination m'attendait déjà.

    Le capitaine m'avait indiqué de rejoindre ensuite la ferme des Briseblé, une jeune famille de fermiers installée au sud de Valdemard dans les plaines. De leur côté, ils avaient noté la disparition d'un de leurs sanglicornes domestiqués et le vol de deux caisses de blé. Ce ne sont pas des problèmes majeurs, mais leur nombre croissant et le peu d'intervalle entre eux ont suffit au thane pour mobiliser une équipe, à savoir moi-même. Il m'a fallu six heures pour atteindre la ferme Briseblé, ce fut une jeune femme d'environ soixante solstices qui m’accueillit et témoigna :
    - " Une bête a disparu, on devait la présenter à la foire de Valdemard du mois prochain et sa vente devait couvrir nos frais d'exploitation ! Je ne parle même pas des deux caisses de blé pleines qu'on nous a volé ! Je suis sûr que c'est un coup des jeunes de la ferme voisine. " me dit-elle en haussant le ton.
    Je me doutais qu'elle accuserait ses voisins qui ont deux jeunes fils n'ayant pas passé la majorité, mais le vol d'un sanglicorne et de deux caisses de blé me paraît être un crime trop grand pour eux. C'est en observant l'enclos que je découvris des empreintes, j'ai compté quatre personnes sur le coup, et il y en avait peut être plus. Un acte organisé, voilà un fait préoccupant qui méritait son signalement aux montagnards du coin. Je ne manqua pas d'inciter la fermière à redoubler de prudence et de surveiller ses terres avant de la quitter et de me mettre en route pour mon troisième lieu de rendez-vous.

    C'est ensuite auprès d'un parle-esprit que mon périple se poursuivit, ce-dernier, vivant en ermite dans les forêts de Rochepin, avait signalé d'étranges activités au fond des bois. Je n'en savais pas plus, c'était peut être trop peu d'informations et elles ne méritaient peut être pas mon passage en cette zone, mais le Seigneur accorde une grande importante aux paroles des sages. Il m'était indiqué que l'ermite vivait à l'est de la Vallée au pied des montagnes qui séparent Thrakan'raz des Hautes-Terres, un territoire isolé et presque inconnu, évité même, de sombres histoires content que d'anciennes malédictions rongent tout ce qui y vit. Balivernes, toute forme de magie noire a disparu de nos terres depuis bien longtemps !

    Il m'aura fallu deux jours de marche pour atteindre le lieu de rendez-vous : une vieille cabane au fond de la forêt couverte de mousse et de moisissure. Les parle-esprit ont la réputation d'être fous, de vivre à l'écart et de parler aux morts, et bien celui-ci correspondait parfaitement à cette description. Il me salua d'un simple hochement de tête et me fit signe de le suivre; il m'emmena à une vingtaine de minutes de marche de sa "résidence" et je vis ce pourquoi il avait demandé une patrouille. Des ossements éparpillés sur une dizaine de mètres, d'origines animal et même nain, placés en cercle. Je n'en croyais pas mes yeux, qui pouvait bien être à l'origine de cette offense aux Ancêtres ?

    Je ne me suis pas plus attardé en ce lieu, après avoir conseillé au vieillard de rejoindre Thorymdir, je me suis empressé de retourner auprès du Thane pour lui faire mon rapport. Le Forgerage avait raison, d'étranges choses se passent dans la Vallée ....

    ...

      La date/heure actuelle est Dim 24 Sep - 3:13