[Rapport] Pillage dans la vallée

    Partagez
    avatar
    Eldrid Forgerage

    Messages : 296
    Date d'inscription : 25/02/2017

    Fiche clanique
    Famille : Forgerage
    Classe : Belliciste
    Dalion : 0

    [Rapport] Pillage dans la vallée

    Message par Eldrid Forgerage le Jeu 23 Mar - 14:30


    Pillage dans la vallée



    Lieu : Logis Martelcuivre, dans la vallée de Thrakan'raz
    Date : Le 21/03/37
    Membres présents :
    - Le Thane Arnskar Forgerage
    - Eldrid Forgerage
    - Baethril Cornefer
    - Durgin hache-de-fer
    - Yorn Front-de-pierre


    Suite au contrat du protecteur Adrak Scandefer.


    Au Capitaine du clan Forgerage,


    Notre troupe, menée par le Thane en personne, s'est réunie à l'avant-poste proche du domaine de la famille Martelcuivre, préparant ainsi le départ pour défaire la bande orque repérée par les éclaireurs. Après un plan de bataille rapidement présenté, nous avons pris la route en direction du lieu supposé de l'attaque, espérant y arriver à temps pour nous préparer à la défense. Hélas pour nous, les ennuis se présentèrent plus tôt que prévu.

    Dans le tunnel menant au logis Martelcuivre, notre route fut barré par une charrette placée en travers de la route, bouchant une grande partie du chemin. Des débris et des meubles étaient éparpillés également, consolidant ainsi ce barrage de fortune. Grande fut notre surprise lorsque nous découvrîmes Adrak, fils des Scandefer, surgir de derrière le chariot pour nous annoncer la terrible nouvelle ; Les orcs étaient passés à l'attaque, tuant jusqu'au dernier des miliciens accompagnant le protecteur ! Par la suite, ils sont mis à piller le domaine nain sans rencontrer la moindre résistance.

    Furieux, notre Thane envoya son Sanglicorne personnel, Groin-de-fer, percuter le chariot pour libérer la route. Le passage désormais ouvert, notre troupe s'est rapidement mise en branle pour rejoindre le logis des Martelcuivre avant qu'il ne soit trop tard. Adrak resta derrière nous, gardant sa position dans le tunnel pour empêcher quiconque d'emprunter cette voie. Après quelques minutes de course, nous avons aperçu de la fumée provenant de la maisonnée et une odeur detestable d'orcs commença à envahir l'air à notre approche. Pire ! En chemin, nous avons découvert les reste de la milice chargée d'arrêter les Gueule-de-dragon... Ces pauvres bougres n'étaient pas beau à voir, mutilés et les membres éparpillés le long de la route.

    La nuit était heureusement avec nous, masquant notre approche. Rapidement, Cornefer s'attela à la tâche d'éclairer notre chemin, et il découvrit deux sentinelles postés devant l'entrée du domaine. Le Thane ordonna de nous séparer en deux groupes, l'un attaquant par la droit et l'autre pa la gauche. A son signal, moi, Durgin et Baethril avons surgi de notre couvert pour mettre au sol l'orc gardien. De leur coté, le Thane soutenu par Yorn écartèrent l'autre garde sans peine. Avant d'avancer plus loin, Cornefer fut de nouveau envoyé plus en avant pour observer les lieux : Une sombre passe qui débouche sur un promontoire où est située l'habitation Martelcuivre. Malheureusement pour lui, un worg, cette sale engeance canine, lui sauta à la gorge et commença à l'attaquer à coups de crocs et de griffes. Prestement, nous avons libéré notre camarade de l'emprise de la bête, tuant ce loup noir sans prendre de précaution.

    Le bruit et les hurlements du worg attirèrent bientôt une foule d'orcs face à nous. Une bonne dizaine, au bas mot. Ne pouvant reculer face à un tel combat, nous avons tenu position en attendant leur première charge. Ces brutes se fracassèrent sur nos défenses comme l'eau sur des rochers et la bataille s'engagea. Leur premier assaut fut rapidement maîtrisé, sans causer la moindre blessure dans nos rangs. Au second assaut, ces monstres blessèrent le mystique Yorn, pendant que le jeune Durgin luttait de son coté avec vaillance. Après quelques minutes d'un âpre combat, les orcs qui nous assaillaient furent tous tués sans le moindre remord. Nous sommes des Forgerage après tout. Il nous en faut plus pour nous faire plier !

    Enjambant les cadavres des orcs, nous avons pu pénétrer dans le hameau sinistré. Des flammes léchèrent quelques maison et c'est avec peine que nous croisèrent les corps des habitants. Une enfant ici, de jeunes nains là. Les artisans et leurs proches ont été massacré comme du bétail. Nous sommes arrivés bien trop tard pour sauver qui que ce soit... Comment expliquer ça à nos Ancêtres ? La seule chose raisonnable à faire était de les venger en tuant leur chef. Progressant vers la demeure principale, la seule encore éclairée en cette triste nuit, nous avons découvert que la porte était barré par des poutres et des débris de tout genre. Sans perdre un instant, notre groupe s'est attelé à retirer les décombres sans prendre gare à nos têtes. Derrière la porte, les orcs nous raillaient de plus belle, tandis qu'au dessus, trois archers prirent position...

    Durgin et Baethril furent touché tous les deux par des flèches, à la cuisse et dans le mollet. Les orcs sautèrent à notre niveau, et j'ai bataillé ferme contre l'un d'eux, pendant que Yorn et le Thane tuèrent proprement leurs orcs. Hélas, une nouvelle flèche vint se figer dans la poitrine de Hache-de-fer, blessant gravement ce brave guerrier. Une fois les archers réduis au silence, le Thane Arnskar chargea à plusieurs reprise avec l'aide de sa monture la porte barricadée. A la troisième charge du Sanglicorne, le bois craqua et nous avons surgis à l'intérieur du domaine comme une tempête. Les grunts furent balayer par notre force, si bien qu'ils ne se défendirent même pas lorsque nous coups les frappèrent comme une pluie battante.

    Trois des orcs postés plus haut nous lancèrent des barriques de bière par les escaliers, nous bousculant moi, Yorn et Durgin. Ce dernier tomba par ailleurs dans les pommes, l'un des tonneaux lui cognant lourdement le crâne. Le Thane et Cornefer se débarrassèrent de deux défenseurs, laissant le champ libre pour que leur chef, un orc plus gros et imposant que ses congénères, réponde de ses crimes. Hélas pour nous, ce damné chien se déroba à nos haches et grimpa à l'étage supérieur avant de se sauver par une fenêtre. Impuissants, nous l'avons vu se fondre dans la nuit, échappant à la mort qui lui était promise.

    Après le chaos de la bataille, notre Thane remarqua que quelque chose se balançait au bout de deux cordes, le long de bâtisse, plongeant dans le précipice. Avec l'aide de Baethril, j'ai remonté ce que nous redoutions ; Les orcs ont pendu le patriarche de la famille Martelcuivre avec son épouse, en plus de leur faire subir d'odieux actes de tortures. Les mots me manquent pour décrire cette scène... Après que Front-de-pierre ait réveillé le jeune Durgin, nous avons descendu les dépouilles au rez-de-chaussée. Après de longues minutes, Adrak arriva avec les renforts, dont les cinq fils du patriarche Martelcuivre. Ces derniers étaient en chemin lorsqu'ils apprirent la terrible nouvelle, et comme nous, ils sont arrivés trop tard pour protéger leur foyer.

    Nous avons laissé la sécurité des lieux au protecteur Scandefer qui recevra d'autres renforts d'ici peu. Peu après, nous avons repris la route en direction de l'avant-poste pour y soigner nos blessures et préparer d'autres campagnes.


    Conclusion :
    - Le chef de meute Gueule-de-dragon est en fuite. Le déshonneur nous pèse car nous n'avons pas pu venger la mort des nôtres. Je suggère d'envoyer des montagnards et des traqueurs à sa poursuite. On doit le retrouver !

    - Nous avons ramené avec nous un orc, ce dernier étant tombé inconstant lors de l'escarmouche. Autant vous dire qu'il va déguster, le Thane se promettant de lui briser un os à chaque heure qui s'écoulera. Je ne peux qu'approuver sa décision. Le prisonnier sera transféré à Thorymir d'ici peu.

    - Les fils Martelcuivre vont devoir faire leur deuil, enterrant leurs parents selon nos coutumes. Ils vont également devoir reconstruire leur domaine et relancer l'artisanat qui ont fait leur réputation. Hélas, cela risque de prendre du temps. Je propose de leur envoyer des ouvriers et des ressources supplémentaires. Cela ne ramènera pas leur famille, mais au moins, ils auront un but à poursuivre.


    Description : "Une hache robuste et rustique, fidèle à la tradition guerrière du clan Forgerage. Bien que les pertes de la famille Martecuivre furent terrible, les fils ont offert cette hache au Thane pour l'avoir remercié d'être intervenu au plus vite. Sa sollicitude envers ses sujets les touche. Cette hache à deux lames et parfaite pour un guerrier sachant manier les armes à deux mains, l'équilibrage et l'acier utilisé étant de qualité."
    Bonus : +1 ATT Physique
    HRP : Il appartient au Thane d'offrir cette hache à deux mains à un guerrier ayant fait ses preuves. Il est actuellement en banque de guilde. En RP, cette hache est dans la salle des coffres du Thane à Thorymdir.

      La date/heure actuelle est Mar 26 Sep - 22:03