[Rapport] Un chasseur disparu

    Partagez
    avatar
    Eldrid Forgerage

    Messages : 296
    Date d'inscription : 25/02/2017

    Fiche clanique
    Famille : Forgerage
    Classe : Belliciste
    Dalion : 0

    [Rapport] Un chasseur disparu

    Message par Eldrid Forgerage le Ven 24 Mar - 11:38


    Un chasseur disparu



    Lieu : A l'est des Bois de Rochepin
    Date : Le 23/03/37
    Membres présents :
    - Eldrid Forgerage
    - Hildana Forgerage
    - Harvi Forge-doré
    - Baethril Cornefer
    - Durgin Hache-de-fer


    Suite au contrat du maître-chasseur Erick Martelbois.


    Ô Thane

    Après avoir formé une équipe réduite, nous nous sommes dirigés vers la forêt de Rochepin. En cette saison, la nature commence à se faire plus touffue et il est facile de se perdre malgré les repères. C'est peut-être la raison de la disparition du trappeur Brali, un chasseur qui n'a plus donné signe de vie depuis plusieurs jours.

    Après une bonne heure de marche, notre groupe est tombé sur des traces prometteuses qui ont été repéré par Hildana, la belluaire ; Il faut dire qu'elle connaît bien la nature et sait pister des animaux rien qu'à l'odeur. A force de suivre la piste, nous sommes finalement tombé sur un reste de campement. Bien qu'ancien, il prouve que notre nain fugueur s'est arrêté ici, a allumé un bivouac et s'est détendu quelques instant. Sur place, Harvi remarque immédiatement des traces d'ours, et plus tard, Hildana découvrit des taches de sang parsemant les herbes. Il est arrivé quelque chose à notre trappeur, et nous avons aussitôt poursuivi la route en suivant ces traces rougeâtres. Bien qu'anciennes...

    Après une nouvelle heure à se forcer un chemin dans la végétation, notre troupe est tombé sur une petite clairière isolée. En son centre, un ours mort gisait sur le flanc. Avec la fin de l'hiver, ces carnassiers sortent de leur tanière suite à la fin de l'hibernation et sont extrêmement affamé. Cet ours brun était maigre mais suffisamment redoutable pour casser un tronc en deux. Nous avons aussitôt remarqué que trois flèches étaient figées dans sa dépouille. Baethril remarqua par ailleurs que les yeux de l'animal étaient normaux, et que sa gueule était totalement dénuée de sang. Sa mort remonte à deux jours, trois au plus, au vue des mouches qui commençaient à œuvrer. De longues balafres trônaient également sur sa carcasse, de l'autre coté du corps. L'ours a du subir une énorme perte de sang suite à ces blessures démesurées. Forge-doré nous fit remarquer alors que d'autres traces étaient éparpillées autour de l'ours mort ; Trois trous à chaque fois, profondément enfoncés dans la terre. Suite à ça, Hildana dénicha de nouvelles empreintes de notre nain ; Ce dernier a fait demi-tour, retournant sur ses pas.

    Nous avons suivi ces traces pendant deux heures. Peut-être plus. Des brindilles brisées. Des herbes écrasées. Tant de signes discrets qui n'ont pas échappé à la vigilance de la belluaire. C'est au pied d'une colline que notre traque cessa. A cinq mètres de haut, nous avons découvert un gilet en lambeaux accroché aux branches d'un pin. Plus bas, Harvi trouva un campement camouflé sous des épineux et Cornefer remarque que du sang, très frais cette fois, était rependu à ses pieds. Aucun doute sur la présence de Brali dans ses lieux, ce dernier ayant du rester ici pendant au moins deux jours entiers. Alors que nous réfléchissions à la prochaine route à suivre, Barn, l'ours d'Hildana, grogna de plus belle en levant la tête. Il a senti que quelqu'un criait au loin.

    Sans perdre une seule seconde, nous avons grimpé la colline d'où provenait ces hurlements. Après dix minutes de marche forcée dans les sentiers montagneux, notre groupe découvrit avec effroi l'origine des cris ; Un nain se faisait dévorer vif par un griffon doré à col bleu. Je dois noter que cette espèce vit généralement dans les montagnes de Hautevue et qu'il est très rare que ces griffons quittent leur territoire. Ils sont sauvages, rusés et indomptables... Ce spécimen là s'amusait à déchirer les entrailles du chasseur Brali, ce pauvre gaillard étant toujours vivant... Nous avons chargé pour le sauver de ce monstre ailé, et la bête prit la fuite par les airs avant de disparaître derrière la colline.

    Ne sachant quoi faire pour sauver le trappeur de la souffrance de ses blessures, Hildana et nous autres savions que ses jours étaient terminés, alors nous nous sommes recueilli auprès de lui. Cela a été une erreur. Le griffon surgit de nouveau, volant dans les cieux avant de piquer vers notre direction. Baethril a bien tenté de tirer avec son fusil mais cela n'a en rien ralenti sa course. Le griffon s'écrasa finalement de toute sa masse sur nous, bousculant nos camarades de toute part. L'un de ses serres brisa l'une de mes côtes et son bec tranchant s'enfonça dans la poitrine droite d'Hildana, cassant son armure jusqu'à y pénétrer dans sa chair. D'un geste brusque, il projeta notre belluaire contre la paroi non loin. C'est l'ours de la fille de Thorrig qui se jeta la premier dans la mêlée. Il broya avec sa force et ses pattes l'un des ailes du griffon jusqu'à la briser entièrement. Par reflexe, la recrue Cornefer enfonça aussitôt la baïonnette de son arme dans le poitrail de la créature, perçant sans doute son cœur.

    Mortellement blessé, le griffon commença a se débattre et à fuir en emportant dans l'un de ses serres sa proie ; Le nain Brali. Par chance, son vol fut des plus hasardeux et il tomba du ciel au bout de cinquante mètres, piquant dans les arbres. Soufflant comme nous pouvions, nous avons aussitôt chargé une Hildana à demi-consciente sur son ours, ordonnant ce dernier de filer au plus vers Vardemald. Cette bête est intelligente, en plus d'être fidèle à sa maîtresse. Nous avons décidé de rentrer également, blessés mais au moins fiers d'avoir pu tuer cette créature redoutable. En chemin, nous avons retrouvé la carcasse de l'animal et la dépouille du chasseur. Ce dernier n'a hélas pas survécu à la chute...


    Conclusion :
    - Hildana est gravement blessée. Les guérisseurs m'ont dit qu'un de ses poumons a été transpercé et qu'ils feront tout pour la soigner. Mais cela risque de prendre du temps. Peut-être que l'aide d'un prêtre des Ancêtres sera bénéfique, en plus des conseils d'un druide ? Mais elle est solide. Hildana survivra.

    - Brali est mort. Ce chasseur est devenu la proie d'un autre chasseur. Le griffon a sans doute traqué l'ours, ce dernier croisant alors la route de Brali. Il est possible que notre ami traqueur s'est attelé à chasser l'ours, sans comprendre que ce dernier était déjà la cible du griffon. Au final, le griffon a du s'en prendre au chasseur de Rochepin...


    Description : "Bien que Brali soit mort, les chasseurs sont reconnaissant de l'aide que nous avons apporté en chassant et en tuant le griffon. Ils ont récupéré la peau de l'ours tué par Brali et en ont fait une cape longue et épaisse. Doublée d'une laine de chèvre, elle procure résistance et chaleur à celui qui la portera sur ses épaules."
    Bonus : +1 DEF physique
    HRP : Il appartient au Thane d'offrir cette cape à un guerrier ayant fait ses preuves. Il est actuellement en banque de guilde. En RP, cette cape est dans la salle des coffres du Thane à Thorymdir.

      La date/heure actuelle est Mar 26 Sep - 22:03