[Compte-rendu] Conseil de guerre : Rivage Brisé

    Partagez
    avatar
    Arnskar Forgerage

    Messages : 202
    Date d'inscription : 26/02/2017

    Fiche clanique
    Famille : Forgerage
    Classe : Seigneur de la montagne
    Dalion : 0

    [Compte-rendu] Conseil de guerre : Rivage Brisé

    Message par Arnskar Forgerage le Ven 31 Mar - 0:09

    Un greffier Nain aura accompagné la délégation Forgerage et fut donc chargé de prendre des notes sur les discussions engagées à propos de la guerre contre la Légion Ardente sur le Rivage Brisé.

    Conseil de guerre du 29ème jour du troisième mois de l'An 37, en la cité humaine d'Hurlevent.



    Arrivée de la délégation Forgerage : 29/03/37 aux alentours de 20H.

    La délégation fut composée des Nains suivants :

    - Thane Arnskar Forgerage
    - Vétéran Eldrid Forgerage
    - Recrue Front-de-Pierre
    - Recrue Cornefer
    - Mercenaire Tonnefer
    - Greffier Scribecuivre

    Début du conseil de guerre : 29/03/37 à 21H au Palais Royal.

    Liste des différents ordres et organisations présents :

    - Shar'Adonis (représenté par le Primat Elkar)
    - Le Clair de Lune (Délégation Darnassienne, représentée par la porte-parole Morwen Ash'Terod)
    - Cercle Pourpre (Représentant du Kirin Tor, le demi-elfe l'Archimage Hansel Barthelemy)
    - La Main de la Rédemption (représentée par le Commandant de la Croisade d'Argent Elardogan Bennington)
    - Arcanum Sanctus ( ordre représenté par l'Exarque Uoldar et l'Officier Erwing Eronius)
    - Délégation gnome représentée par Allifeur Tournepignon lui même, "le gnome de la situation".
    - Délégation d'Exodar représentée par Muanaar le Vaillant, Redresseur de torts.
    - Un représentant de la Lame d'ébène.
    - Deux représentants des Illidari.

    Citations du Thane Arnskar :

    "- Il consiste à engager des troupes au sol afin d'ouvrir un portail qui permettra l'établissement de la tête de pont et ainsi de créer une diversion."

    "- Une diversion vis à vis des démons présents grâce à une forte concentration arcanique à un point donné puis deux groupes de combattants pour défendre les mages participants à la diversion."

    "- Je serais bref : la voie maritime. Si le portail est trop dangereux, et si la voie aérienne est un suicide ce qui est indéniable, il est peut-être préférable de retenter une approche maritime."

    "- Si les nagas sont un problèmes, ils seront un problème bénin par rapport aux démons."

    Résumé des différents avis selon les organisations :

    La première proposition du Thane Arnskar ne fait pas l'unanimité, jugée suicidaire.

    La délégation elfique propose un plan moins risqué :

    "- Pour que notre tête de pont ai une chance de voir le jour, il nous faudra éviter l'attention de leur force aérienne, ce dont sera en théorie charger principalement Gnomergan et peut-être les Marteau-Hardis, je crois savoir qu'ils volent bien.

    - Les mages devront être entièrement ou presque dévoué aux portails pour permettre un maximum de soutien au front qui les défendront, les humains et les nains, pouvant assumer le rôle, étant plus nombreux, avec leur cavalerie s'ils le souhaitent.

    - Quant aux autres... Nous pourrons soutenir le front par la guérilla, cela devrait nous permettre non seulement de ne pas être massacrés par les airs, mais aussi de dresser rapidement une tête de pont et de minimiser le poids du front.
    " - Morwen Ash'terod

    Le représentant du Kirin Tor désapprouve totalement toute idée de portail sur le Rivage Brisé jugeant cela impossible, totalement irresponsable et dangereux ainsi qu'illégal (selon un certain permis B-16). Il finira par quitter le conseil.

    Le Chef du Clan Forgerage propose une troisième option : la mer. Cette idée sera adoptée par la grande majorité des représentants.

    L'émissaire de l'Exodar, qui n'avait pas été totalement pour la première idée du Thane,  n'approuve pas l'idée du Seigneur Forgerage qui consiste à user de la voie maritime :

    "- La proposition des elfes de la nuits est intéressante. La diversion du Thane un peu trop risqué. Je crois que les gnomes, les nains, les humains sont les plus adaptés à mener une diversion aérienne.

    - Pour ce qui est de notre ancrage sur le Rivage Brisé; Draeneïs, Chevaliers de la Lame d'Ebène, Illidaris, Kal'doreis et le restant des troupes pourront faire une armure parfaite aux mages responsable d'ouvrir le portail. Des vaisseaux de la Légion Ardente vont contre-attaquer en nous voyant agir en force sur leur base. Avec la discrétion des elfes de la nuit et le savoir-faire des artificiers draeneï (et gnome, précisé plus tard), nous pourrions défaire ces cuirassés. Une fois le portail ouvert, il devrait seulement s'en suivre un affrontement entre toutes nos troupes et les démons encore sur place. Je crois que ce plan est donc une bonne idée.
    "

    Résultats du vote :

    Arnskar Forgerage : Pour la voie maritime.
    Morwen Ash'Terod : Pour la voie maritime.
    Dracken : Pour la voie maritime.
    Erwing Eronius : Pour la voie maritime.
    Elardogan Bennington : Pour la voie maritime.
    Driel Soufflevent : Pour la voie maritime.
    Allifeur Tournepignon se décourage : Pour la voie maritime.
    Elkar le Primat : Pour la voie maritime.

    (Le représentant du Kirin Tor ayant quitté le conseil, l'émissaire de l'Exodar aura quant à lui refusé de voter en faveur de ce plan.)

    Conclusion :

    Le conseil de guerre se sera conclu sur le vote de l'usage de la voie maritime pour le débarquement sur le Rivage Brisé, et ce à la majorité. Le Primat Elkar aura été désigné commandant des opérations, ce-dernier aura désigné le Thane Forgerage, le Commandant Bennington et le Conseiller Morwen Ash'Terod pour l'épauler et diriger certains groupes.


      La date/heure actuelle est Ven 23 Juin - 0:23