Rites et Coutumes

    Partagez
    avatar
    Eldrid Forgerage

    Messages : 347
    Date d'inscription : 25/02/2017

    Fiche clanique
    Famille : Forgerage
    Classe : Belliciste
    Dalion : 0

    Rites et Coutumes

    Message par Eldrid Forgerage le Ven 3 Mar - 21:52



    Le Cercle des Cérémonies
    ~ Un morceau de tradition qui persiste à survivre ~


    C'est dans ce lieu saint que sont organisés les rituels claniques, les évènements festifs, les nominations importantes et les bénédictions guerrières. Situé dans une clairière forestière, caché des yeux indiscrets, le Cercle des Cérémonies semble provenir d'un autre âge. De larges pierres sont dressées en rond, formant une petite arène où des sillons colorés viennent dessiner des lignes et des courbes aux symboles mystérieux. En son centre trône un petit bucher qui ne s'allume que lors de grandes occasions, et des braseros éclairent les lieux une fois la nuit tombée. Sur les menhirs, des centaines de noms nains sont gravés à même la roche, certains pouvant remonter à des siècles de l'ère actuelle. Les plus vieux sont d'ailleurs tellement érodés qu'il est difficile de les déchiffrer. Il s'agit en fait des titres des anciens héros, ces guerriers du clan qui ont marqué leur génération par des hauts-faits et qui, pour ne pas les oublier, ont eu l'honneur de voir leur titre immortalisé dans le Cercle des Cérémonies.

    L'ancien préside les réunions. Garant de la tradition, il veille au bon déroulement des évènements en compagnie des mystiques. C'est là que les recrues doivent faire leur preuve, jugé non seulement par le clan, mais aussi par les ancêtres. C'est également ici que sont organisé les fêtes de Forgerage, comme les mariages et les naissances, mais aussi les adieux aux morts. Le Thane y tient également ses discours importants, le cercle pouvant accueillir un grand nombre de frères et sœurs de clan. Aujourd'hui, le Cercle des Cérémonies a perdu de sa superbe, étant bien moins important que par le passé aux yeux des jeunes nains, mais la tradition demeure toujours pour les fidèles vétérans qui refusent d'abandonner leurs vieilles coutumes.

    Quand le clan s'en va en guerre très loin de sa terre natale, accompagné par ses mystiques, il est impossible d'emmener et de déplacer le Cercle de Cérémonies. Un second cercle est plutôt organisé sur les lieux du campement de guerre, plus petit mais identique dans les formes à l'original. Provisoire, il permet d'organiser les épreuves des nouvelles recrues et de rendre des hommages aux Anciens.




    Le Colisée de Rorik
    ~ Du sable et du sang ~


    On ne peut pas le rater. Au bord d'un précipice, à flanc de montagne, surgit un impressionnant colisée qui frôle presque les nuages. Cette arène est liée à la tradition guerrière du clan depuis des siècles, datant de l'époque où le septième Thane, Rorik Forgerage, s'était attelé à sa construction. Belliqueux dans l'âme, cet ancien chef haïssait les périodes de paix, temps où ces guerriers sautaient sur le moindre prétexte pour se battre entre eux. Et parfois contre d'autres clans. C'est ainsi que cette solide bâtisse, taillée à même le granit, surplomba la vallée de Thrakan'raz. L'arène n'a pas de dôme et les tribunes forment une demi-lune ce qui permet d'avoir une vue d'ensemble sur les terres du clan Forgerage. Le vent froid des hauteurs vient de ce fait régulièrement fouetter les gladiateurs et les spectateurs. A l'origine richement décorée, elle n'est désormais plus que l'ombre d'elle même ; Une partie s'est même fracturée il y a quarante ans, laissant des gravats s'amasser ici et là.

    Jadis, le Colisée de Rorik permettait aux guerriers du clan de s'affronter dans de sanglants combats, luttant généralement par des duels. Les raisons importaient peu du moment que les combattants pouvaient se défouler et offrir un bon spectacle aux spectateurs avides de sang. Certains combats allaient même jusqu'à la mort d'un des adversaires ! Aujourd'hui, c'est impensable. Si l'arène de Rorik n'est pas abandonné par le clan Forgerage, les combats qui y ont cours sont désormais plus variés, oscillant entre les entrainements guerriers et les affaires d'honneur. Parfois, des créatures dangereuses et exotiques sont envoyées dans le colisée, où la mort les attendent face à des membres du clan qui recherchent un défit à leur hauteur.

    Pour refaire vivre ce monument des Ancêtres, tous les deux mois est organisé un tournoi clanique. Les citoyens, membres comme vétérans, de Forgerage s'affrontent dans des duels, parfois même en duo, dans l'espoir de décrocher le titre du Conquérant du Colisée. Ce titre symbolique apporte de la réputation, une renommée dans le clan et une place après du Thane. La victoire permet également de remporter une récompense matérielle, généralement une arme ou une armure forgée par les plus talentueux artisans de la région.
    avatar
    Arnskar Forgerage

    Messages : 279
    Date d'inscription : 26/02/2017

    Fiche clanique
    Famille : Forgerage
    Classe : Seigneur de la montagne
    Dalion : 0

    Re: Rites et Coutumes

    Message par Arnskar Forgerage le Dim 7 Mai - 15:54

    Les Trois Epreuves
    ~ Un regard en arrière. Trois pas vers l'avant. ~


    L'épreuve de la Force

    Dépasser ses limites. Se forger une légende. L'épreuve de la Force est considérée comme la plus ardue du cercle clanique, poussant la recrue à un affrontement digne des plus grands guerriers. Suivant la légende d'Hymdir, le Forgerage, le futur membre du clan se doit de chasser et de tuer une bête féroce avec pour seule arme un équipement qu'il aura lui-même fabriqué. Celui qui maîtrise l'art de la forge peut concevoir une hache, tout comme celui qui parle aux éléments peut se façonner un totem. Il n'y a pas de limite, du moment que l'arme a été entièrement confectionné par la recrue.

    Le Thane et l'Ancien lui donneront alors un objectif à traquer, avec un délai d'une semaine pour l'accomplir. Au-delà du temps imparti, ce sera l'échec. La recrue doit revenir avec un trophées récolté sur la bête tuée et le déposer au centre du cercle cérémoniel. Il prouvera ainsi sa force au clan Forgerage.



    L'épreuve de la Sagesse

    S'affranchir de ses doutes. Savoir se contrôler. L'épreuve de la Sagesse incarne la raison, sans laquelle un guerrier ne serait qu'un vulgaire pion sur un plan de bataille. Un jour, chaque nain du clan Forgerage devra porter le poids des responsabilités en gérant se propre troupe, et à ce moment là, la moindre erreur sera douloureuse. Si ce n'est fatale. Pour préparer la recrue à cet avenir périlleux, le Capitaine lui délaisse, au cercle clanique, un ordre de mission qu'il faudra effectuer promptement.

    Les missions n'ont rien de difficile en soi. De la simple patrouille à des excursions dans des cavernes, voir parfois des escarmouches sur des campements hostiles, l'objectif sera pour la recrue d'accomplir la tâche avec succès, peu importe les moyens usés. Mais pas que. Il aura provisoirement sous ses ordres des guerriers du clan Forgerage qui obéiront aux décisions de la recrue promue tout en observant ses actions. A la fin, ces gaillards fidèles le jugeront une fois de retour au cercle clanique, critiquant devant le Capitaine et le Thane les forces et faiblesses de la recrue. Si trop de points noirs viennent entacher leur jugement, alors l'épreuve de la Sagesse sera un échec.



    L'épreuve du Courage

    Dompter sa peur. Affronter l'inconnu. L'épreuve du Courage met en scène l'honneur et la fierté du peuple nain. En outre, elle permet de mieux connaître la recrue, de savoir qui elle est réellement au fond de son cœur grâce à une vision onirique dont seul l'Ancien du clan Forgerage a le secret. Le prétendant devra boire au cercle clanique un élixir spécial, plongeant ce dernier dans des songes embrasés et des rêves irréels. Marchant entre les esprits et les vivants, la recrue va devoir affronter ses pires peurs, l'ombre de son propre malaise, et vaincre ce mal qui le ronge de l'intérieur.

    Les rêves peuvent varier d'un tout au tout suivant les individus, chaque personne ayant ses propres faiblesses que la potion va permettre de découvrir au grand jour. Nul ne sait vraiment ce qu'il l'attendra de l'autre coté, dans le monde onirique, mais une seule certitude existe : Pour sortir de son cauchemar, il faudra persister et dépasser ses pires craintes sous peine d'y perdre la raison. Et parfois jusqu'à son âme...

    HRP
    ~ Le déroulement ~


    Après deux semaines au sein de la guilde, une recrue aura le droit de passer les trois épreuves permettant à son personnage de grimper d'un échelon, accédant au grade de membre et intégrer ainsi définitivement la guilde. Bien entendu, il est impensable de jouer en jeu les trois épreuves (cela prendrait trop de temps, d'énergie et de préparations...). De fait, le joueur choisira l'une des trois épreuves, suivant sa préférence, qui sera joué en jeu par les soins du staff du clan Forgerage. Une date sera décidé en amont et l'épreuve sélectionnée sera joué in-game. La durée peut varier d'une demi-heure et plus d'une heure.

    Les deux autres épreuves seront à la charge du joueur. Ce dernier devra rédiger sur le forum, dans la section dédiée à la présentation des personnages, deux textes qui conteront les deux rites de passage. Nous demandons au minimum une dizaine de lignes pour chaque épreuve, et nous laissons libre court à votre imagination sur la rédaction (forme, contenu...). Si vous désirez des pistes pour lancer votre texte, ou un objectif particulier pour les épreuves restantes, le staff du clan Forgerage sera enchanté de vous y aider. A noter qu'aucune limite de temps n'est imposée. Chacun y va à son rythme, suivant ses dispositions.

    Une fois les deux textes rédigés, la recrue sera officiellement intégré dans la guilde et aura droit à une petite fête en son honneur ! Ce n'est pas tous les jours qu'un nain réussit ses trois épreuves, alors le clan doit bien célébrer chaleureusement son nouveau frère, ou sœur, en éventrant un tonneau d'hydromel !


    Orik'Thor
    ~ Fait émerger la rage au sein des cœurs ~


    Cette tradition ancestrale nait il y a de cela plusieurs siècles est l'une des nombreuses coutumes qui persistent encore aujourd'hui au sein du clan. Il s'agit d'un rite guerrier, pratiqué et connu par de nombreux guerriers du clan, consistant à préparer les combattants pour le combat et à leur insuffler la rage qui leur permettra de vaincre leurs ennemis.

    Les guerriers se placent tout d'abord en cercle, autour de leur meneur (qui peut être le thane ou un vétéran commandant des troupes), et entament le rite en frappant leurs armes les unes contre les autres ou contre leur armure, le tout en rythme. Un des guerriers se mettra ensuite à chanter un chant guerrier et sera suivi par les autres combattants, leurs voix s'intensifieront au fur et à mesure jusqu'à devenir si fortes que même les ennemis les entendront au loin. Une fois le chant terminé, les guerriers s'agenouilleront devant leur meneur et lui feront promesse de victoire et de loyauté puis viendront réclamer la bénédiction des Ancêtres afin qu'ils les protègent au cours de la future bataille. Le rite prend fin lorsque le meneur sonne la charge ou le début des combats, les guerriers scandent des cris de guerre et la rage leur ait insufflé afin qu'ils sèment la terreur au sein des lignes ennemies.

    Cette vieille tradition est née d'un certain Orïk, puissant guerrier et homme de confiance du seigneur de l'époque, qui avant une terrible bataille engagea ses frères d'armes dans un rituel qui allait, selon lui, leur assurer la victoire et les bénédictions des Ancêtres. L'on raconte que la bataille contre la tribu trolle qui s'en suit fut couronnée de succès, à tel point que les guerriers Forgerage avaient anéanti ce peuple et insufflé la terreur dans l'esprit des autres tribus trolles des alentours.
    Aujourd'hui, l'Orik'Thor se pratique toujours avant une bataille et son déroulement reste le même, quant à ses effets c'est aux nouvelles générations de découvrir à quel point ils sont efficaces ....

      La date/heure actuelle est Sam 25 Nov - 10:21